Mar 21

Suite à certaines révélations patatières quant à ma tendance à oublier le PQ lorsque je fais mes courses, notre ennemi ancestral de 3 mois, la Princessipauté de Princess H, a profité de l’occasion pour mettre en oeuvre sa nouvelle tactique de guerre physiologique.

Une initiative aussi lâche que vicieuse de confiscation générale de papier essuie-cucul, qui a notamment contraint notre auguste personne à rester sur le trône sans munitions pour notre royal derrière, face à une actualité qui fait bien chier pour ne pas arranger le tableau…

Après quelques pulvérisations d’hectolitres de pschipschitt qui sent bon à la menthe, nos meilleurs stratèges ont mis au point une offensive punitive pas piquée des hannetons.

Grâce au camarade Raspoutinovski, qui décidément bouffe à tous les rateliers, nous avons mis au point notre nouvelle arme fatale : la guerre diurétique !

Le Kamikaze volontaire et Général en sous-chef (et en sous-pierre aussi) des armées Jules a été gavé de cassoulet et sera catapulté d’ici peu sur la base de l’ennemi, qui, espérons-le, n’a pas fait son stock de désodorisants comme le laissait entendre le camarade Raspoutinovski.

C’est pas la guerre contre les nazis, mais contre les naseaux

guerre contre Princess H - épisode 7


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Fév 23

guerre contre Princess H - épisode 6

Engagez-vous !

Voir le site de propagande du Grand Satan Princess H
Voir le site de l‘espion FreZ, qui s’est également lancé dans la propagande de cette guerre.
Voir le site de l’espion Pintel


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Fév 7

Guerre contre Princess H - épisode 5

Dépèches express de la guerre contre Princess H :

kiwi passé à l’ennemi pour se faire démazouter les plumes – STOP nouvelles recrues chez l’ennemiSTOP – grosse fraise obsédée + drôle de salsifi à rayures – STOP – se méfier salement – STOP PrincessH toujours absente et non localisable – STOP – recherches satellites de la PrincessH négatives – STOP – c’est nul de pas pouvoir bourrer la djeule à l’ennemi – STOP – devons profiter de cette absence – STOP – avons fait acquisition joli lot de chars d’assaut top moderne – STOP – impression de s’être fait encrouiller quand même… – STOP.

Hasta la briocha siempre, mort à l’ennemi !


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Jan 31

top secret

Ne pas communiquer

Ne pas montrer à personne

Communiqué du Ministère de l’Espionnage et autres trucs subtil de la République de Patatie.
MAC-TGE-125- 23xDE2

Il semblerait que l’ennemi baisse sa garde et ait oublié notre conflit, pensant l’avoir reglé après avoir maltraité les deux émissaires de paix indépendants venus réclamer la paix. On fait notamment état de violences auprès du Sieur de Gélule, dont la guitare aurait mystérieusement disparue dans son fondement suite à un échange violent avec l’affreuse princesse d’en face.

De plus, nos négociations, bien qu’infructueuses, avec le Black Dog ont laissé croire à l’adversaire que ladite bestiole était passée dans notre camp. Le camp adverse aurait même lancé une campagne de recrutement pour remplacer ladite bestiole noire et poilue.

Cette occasion est unique.

Nous devons au plus vite envoyer nos meilleurs émissaires afin d’infiltrer les services de la Principauté et comme ça, on va leur péter la djeule de l’intérieur.

Tout ce plan repose bien sûr sur la discrétion, ce serait un coup fatal si ce document venait à tomber dans de mauvaise main.

Bien à vous,
Hasta la briocha siempre.

Bleuaaaaah, Zombi en chef de la Colonne de Discrétion de Patatie.

Guerre contre PrincessH - épisode 4


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Jan 24

Guerre contre Princess H - épisode 3


Des nouvelles du front :

la révolution gronde chez la principauté de Princess H ! Un certain Edmée-George Peticaillou fait souffler un vent de colère chez l’adversaire, osant enfin révéler les vérités sur les traitrises d’un régime totalitaire qui se baffre de mets onéreux et junk au lieu de s’occuper de son peuple.

Des nouvelles du menton :
la révolution citée ci-dessus nous a permis d’entamer des négociations avec certains haut-fonctionnaires de la Principauté de l’affreuse d’en face. Sans parler de haute trahison, il est toujours bon d’avoir certains éléments poilus dans votre camp au moment où ca chauffera. La discussion reste âpre, mais notre cause vaincra. Hasta la briocha siempre !!!


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !



« Si t'en veux du vieux...      |     Si t'en veux du neuf... »