Fév 19

« Combien se prennent là-haut pour de grands rois
qui seront ici comme porcs dans l’ordure,
laissant de soi un horrible mépris. »

L’Enfer, chant VIII, v. 49 à 51

J’ai pris le parti d’illustrer les grands cercles des Enfers de la Divine Comédie ; pour autant, outre le rythme des rencontres de Dante avec des grandes figures de son époque ou de l’Histoire, il y a également des passages sur d’autres « lieux » que les cercles de douleur.
Ainsi, le 5ème cercle des Enfers est aussi l’entrée dans la cité de Dité, qui marque le passage au bas-enfer (le haut-enfer s’étendant du premier au cinquième cercle).

Précisons également que Dante traverse le Styx à bord de la barque de Phlégias (ou Phlégyas), un démon qui aurait mis le feu au temple de Dieu, et incarne ici il la colère excessive. Eh non ! Dans la Divine Comédie, ce n’est pas Charon qui dirige cette barque sur le Styx ! L’Enfer possède en fait plusieurs fleuves, je vous en ferai la géographie une prochaine fois…

Sinon, Phlégias ne figure pas sur ce dessins pasque j’avais la flemme… J’ai pas dessiné non plus de nichons, pasque dans la boue, on les aurait pas vu.
Et puis c’est un blog culturel, ici, pis d’abord… Y’a même pas eu de jeux de mots cette fois !


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Fév 16

« Ils se cognaient l’un contre l’autre ; et à ce point
Chacun se retournait, repartant vers l’arrière,
Criant « pourquoi tiens-tu ? » et « pourquoi lâches-tu ? » « 

L’Enfer, Chant VII, v. 28-30

Alors bien sûr, tout le monde sait ce qu’est un avare, mais comme des gnoufs, vous vous demandez tous ce qu’est un prodigue, hein ? Allez, un peu de culture, ça fait du bien…
Le prodigue est l’inverse de l’avare : Qui dissipe son bien en libéralités excessives, en dépenses déraisonnables. Pas mal, hein ?

Ca manque de nichons, tout ça…
Alors pour le plaisir : le quatrième Cercle des Enfers se situe à Nantes, parce que les prodigues du cul.

Sur ce, réfléchissez bien…


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Fév 15

« Ta ville, qui est pleine d’envie,
Au point que le sac en déborde,
Me tint en elle pendant la vie sereine« 

L’Enfer, Chant VI, v. 49 à 51

La Divine Comédie est empreinte d’une critique sociale très intéressante, mais complexe à cerner lorsqu’on ne connaît pas toute l’histoire de l’Italie…  Dans ce cercle, Dante croise Ciacco, qui semble être un concitoyen de Florence, ville italienne dont provient également Dante. A l’époque de la Divine Comédie (1200-1300), Florence est à la fois dans une période d’essor économique et en proie à de violentes querelles civiles. Les désordres que l’appétit provoque dans Florence ne proviennent pas forcément d’une gourmandise alimentaire…

Merde, je commence à parler drôlement sérieux, moua… Vivement que ça s’arrète, toutes ces conneries !!!


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Fév 14

« Amour nous a conduit vers une mort unique »
L’Enfer, chant V, v.106

Pourquoi j’illustre la Divine Comédie de Dante ?
Alors là… Vous allez avoir la preuve que je suis un gros geek…

J’ai joué à un jeu fort rigolos, intitulé Dante’s Inferno, qui consiste en gros à maraver la tronche à toute une bande de gros démons très moches tout ça pour sauver votre âme et celle de votre copine. C’était tellement amusant que j’ai du coup voulu lire une bonne fois pour toutes ce qu’était la Divine Comédie. Je suis déçu : y’a beaucoup moins de bagarre…


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !
Fév 13

« Ils furent sans péchés ; et ils ont des mérites ;
ce n’est pas assez car ils n’ont pas eu le baptême
qui est la porte de la foi que tu as ;
et s’ils vécurent avant la loi chrétienne,
ils n’adoraient pas Dieu comme il convient
. »

L’Enfer, chant IV, v. 34 à 38

Alors ? Ca rentre la culture ? Ca fait du bien par où que ça passe, hein ??
Houlaaaaa y’en a un paquet par contre qui a abandonné !!! Pour ceux qui restent, disons que c’est VOTRE descente aux Enfers ! 🙂
Si vous êtes sages, je vous dirais pourquoi je fais tout ça…


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !



« Si t'en veux du vieux...      |     Si t'en veux du neuf... »