Mai 4

La berceuse oubliée

 

« Porte sur son dos sa maisonnette »… Pourtant c’était évident !
Merci à Fanny et Baptiste pour cette participation à une histoire totalement inspirée de faits pas réels.

Et oui, je sais, il y a des fautes d’orthographe, mais j’ai la flemme de modifier et en plus, mon plug-in de partage sur réseaux sociaux déconne… Alors hein, Bescherelle ta mère !!!


Si tu veux rajouter une réflexion intelligente... c'est par là !