23-07-2007

23-07-2007

Parce que c’est terrible, les ampoules au pied.
Parce que t’es toujours là.
Parce que comment on en change ?

Parce que c’est mon radeau.
Parce que c’est plus joli à l’envers qu’à l’endroit.

-